Pour Halloween, FO condamne la chasse aux sorcières

RassemblementFO_ChasseAuxSorcieresCe vendredi, le syndicat FO a organisé un rassemblement surprise pour condamner la chasse aux sorcières dont sont victimes les représentants du personnel notamment suite à la publication de récentes révélations parues dans la presse (L’humanité, Politis …) concernant l’organisation de nombreux licenciements abusifs par le groupe Astek.

https://foastek.wordpress.com/2015/09/25/la-recette-des-licenciements-secs-chez-astek-daterait-de-2009/

https://foastek.wordpress.com/2015/09/15/la-presse-epingle-le-groupe-astek-et-astek-sud-est/

Christophe Luis, délégué syndical central FO Astek, évoque dans la presse (édition Le Progrès de Lyon du 31 octobre) « un non-respect du code du travail portant sur le temps de travail, les heures de mission pour se déplacer, les accords de branche comme l’égalité professionnelle ou les risques psychosociaux ».

Le directeur Jérémy Delegue joint par la journaliste déclare « Il n’y a que Force Ouvrière pour parler de chasse aux sorcières et se plaindre des conditions de travail » et de conclure par « le rassemblement organisé, ce vendredi, devant l’agence lyonnaise est un non-événement ».

La crainte de représailles dissuade les salariés de se syndiquer

Salaires bloqués, intimidations, mises au placard… il ne fait pas toujours bon être délégué syndical en entreprise, dénonce l’Observatoire de la répression et de la discrimination syndicales dans son premier rapport.

Lien : http://www.lexpress.fr/emploi/gestion-carriere/la-crainte-de-represailles-dissuade-les-salaries-de-se-syndiquer_1631975.html

Désignation des membres du CHSCT Astek Sud-Est

Le 7 avril 2014, 46 représentants du personnel du Comité d’Entreprise et des DP de toute la France se sont retrouvés au siège d’Astek Finance (Boulogne-Billancourt) pour la désignation des nouveaux membres du CHSCT Astek Sud-Est.

Résultat des votes :

  • FO : 17 votes.
  • Solidaires Informatiques : 16 votes.
  • Diversité & Proximité : 12 votes.

Constitution du CHSCT :

  • FO : 2 Postes
  • Solidaires Informatiques : 2 postes
  • Diversité & Proximité : 2 postes

Espionnage des syndicalistes

Hier en conseil des ministres, Manuel Valls a présenté les grandes lignes du projet de loi sur le renseignement. Ce texte, qui légalise les procédures d’écoute et de surveillance au nom de la lutte contre le terrorisme, menace les libertés individuelles et syndicales, estime le syndicat des avocats de France (SAF). Interview de son président, Florian Borg.

Continuer la lecture

Le mandat d’élu n’est pas une sinécure

Les membres des comités d’entreprise se doivent à la fois de gérer au mieux les activités sociales et culturelles (ASC) et de maîtriser les enjeux économiques et financiers des entreprises, pour lesquels ils ne sont a priori pas préparés.

Exercer un mandat d’élu au sein d’un comité d’entreprise est aujourd’hui loin d’être une sinécure. Avec la loi du 20 août 2008 sur la représentativité syndicale, les actions les plus visibles auprès des salariés sont les activités sociales et culturelles (ASC), tant elles sont mises au centre de stratégies syndicales, virant par endroits à la surenchère, pour remporter les élections professionnelles. Et ce, tout en sachant que le budget ASC et les offres aux salariés obéissent à une réglementation stricte et limités par les ressources du CE. Cependant, « chez nous, on prend soin de ne jamais les négliger, en particulier parce les ASC sont une forme de redistribution de salaire différé devant retourner aux salariés », indique Jean-Yves Chaussin, secrétaire FO du comité central d’entreprise de la Société Des Nouveaux Hypermarchés (CCE-SDNH). Une entité de Carrefour qui regroupe une douzaine de magasins employant en moyenne chacun une centaine de salariés. Rappelons que le budget ASC n’est pas une subvention ou une dotation dépendant de la bonne volonté de l’employeur, mais une obligation légale susceptible d’apporter un plus aux salariés. Dans la dizaine de comités d’entreprise où le syndicat est majoritaire, FO-SDNH met un point d’honneur à tenir le clientélisme à distance, afin d’organiser un éventail d’activités cohérent, et si possible innovant, au service de toutes les catégories de salariés, assure le secrétaire du CCE. Ce qui exclut d’emblée d’utiliser les ASC comme un élément de la rémunération des salariés, c’est-à-dire s’en servir comme pis-aller à la stagnation du pouvoir d’achat entretenue par l’employeur. « Nous évitons ainsi de vider les revendications salariale de leur contenu », souligne Olivier Baire, secrétaire du CCE de DHL Express, (filiale de livraison et d’expédition de colis à l’international du groupe allemand Deutsche Post). D’où l’importance d’utiliser l’autre voie de l’action syndicale que sont les attributions économiques du CE.

Continuer la lecture

Résultats des élections professionnelles (2ème tour)

Représentativité au Comité d’entreprise
– Diversité-Proximité (liste sans étiquette syndicale) : 6 sièges de titulaire, 5 sièges de suppléant
FO : 6 sièges de titulaire, 5 sièges de suppléant
– Solidaires : 2 sièges de titulaire, 2 sièges de suppléant
– CFDT : 2 sièges de titulaire, 2 sièges de suppléant
– CFTC : 1 sièges de titulaire, 2 sièges de suppléant
– CFE-CGC : Aucun siège
– WTF : Aucun siège

FO a obtenu en DP :
– 1 poste de titulaire et 1 poste de suppléant en région Grand-Ouest
– 2 sièges de titulaire en région Ile de France
– 4 postes de titulaire et 4 postes de suppléant en région Rhône-Alpes
– 1 poste de suppléant en région Sud-Est

Merci pour votre confiance.