Fins de période d’essai : l’Inspection du Travail rappelle à l’ordre le groupe ASTEK

Alerté par des représentants du personnel sur la rupture massive de périodes d’essai au sein du groupe ASTEK, l’Inspection du Travail rappelle à l’ordre le PDG du groupe ASTEK dans un courriel du 18 mars :

« Bonjour,

Etant destinataire en copie du message, j’interviens pour demander à Monsieur XXXXX de contrôler la situation auprès de ses manager et de donner les consignes pour mettre immédiatement fin aux pratiques dénoncées par les représentants du personnel au sein d’ASTEK concernant des ruptures d’essais durant la crise du Coronavirus covid 19.

En effet, ces pratiques sont extrêmement préjudiciables pour nous tous en plus d’être discriminatoires pour les personnes concernées.

Les salariés doivent être protégés dans leur emploi et placés en télé travail.

Je vous rappelle que le dispositif du chômage partiel est mis en place par l’Etat pour aider au maintien de l’emploi.

Par ailleurs, merci de « geler  » vos demandes courantes de ruptures conventionnelles de salariés protégés.

Cordialement,

L’Inspectrice du Travail »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.