Intermission, inter-chantier, inter-contrat …

Par abus de langage, vous entendez souvent le terme « inter-contrat ». Ce terme, utilisé malheureusement « à tort » par le management ou les équipes RH, signifie que votre employeur n’a pas de contrat commercial sur lequel vous affecter, vous facturer. Cependant, ceux-ci devraient utiliser le terme d’ « intermission » ou « inter-chantier » car vous avez toujours un contrat de travail qui vous lie à votre entreprise, que vous ayez une mission ou pas. Bien entendu, pendant cette période, vous conservez la totalité de votre salaire et l’ensemble de vos droits en matière de congés, de RTT …

Vous êtes en intermission, vous ne devez pas culpabiliser. Cette période fait partie du modèle économique de notre secteur d’activité et votre employeur doit vous fournir du travail en adéquation avec vos compétences.

Si vous effectuez votre intermission dans les locaux de l’entreprise, un poste de travail doit vous être fourni (un fauteuil, une table et un ordinateur) dans des conditions correctes (lumière, température …). N’hésitez pas à demander des informations concernant les horaires, les conditions de parking (vélos, voitures), de restauration …

Cette période peut être mise à profit pour faire évoluer vos compétences via des formations ou transmettre des compétences à d’autres salariés.

Il est possible que votre employeur vous demande ou vous permette de réaliser votre intermission ou une partie seulement à votre domicile. Dans ce cas, l’employeur doit vous fournir un « ordre ’intermission à domicile » complet et précis (assurance, période ou jours de la semaine à domicile, délai de réactivité …). Vous devez rester joignable par courriel… Afin d’éviter l’isolement social, demandez que soit inscrit sur cet ordre de mission, la convocation systématiquement aux réunions d’intermission (si elles existent), ou la possibilité de venir chaque semaine à l’agence pour rencontrer vos collègues, les managers …

Au cas où vous seriez contacté par une personne d’une autre agence ou d’une autre société du groupe pour réaliser une mission lointaine, ne signifiez pas votre refus. Contactez d’urgence votre supérieur hiérarchique afin d’avoir des informations complètes et précises sur cette mission (objet, durée, client, description des activités à réaliser sur le projet …) ainsi que sur les moyens mis à votre disposition pour vous déplacer, pour vous loger …

N’hésitez pas à contactez également vos représentants FO afin d’échanger et de faire valoir vos droits.

Intermission, inter-chantier, inter-contrat ?

L’intermission est une période sensible qui peut être très mal vécue. Entre mythe, faux-semblant et interprétation, il est plus que temps de rétablir certaines vérités.

N’hésitez pas à réagir ou à nous contacter.

Télécharger le communiqué de la section FO Astek intitulé Intermission, inter-chantier, inter-contrat ? (pdf, 1 page, 175 Ko).