Le mandat d’élu n’est pas une sinécure

Les membres des comités d’entreprise se doivent à la fois de gérer au mieux les activités sociales et culturelles (ASC) et de maîtriser les enjeux économiques et financiers des entreprises, pour lesquels ils ne sont a priori pas préparés.

Exercer un mandat d’élu au sein d’un comité d’entreprise est aujourd’hui loin d’être une sinécure. Avec la loi du 20 août 2008 sur la représentativité syndicale, les actions les plus visibles auprès des salariés sont les activités sociales et culturelles (ASC), tant elles sont mises au centre de stratégies syndicales, virant par endroits à la surenchère, pour remporter les élections professionnelles. Et ce, tout en sachant que le budget ASC et les offres aux salariés obéissent à une réglementation stricte et limités par les ressources du CE. Cependant, « chez nous, on prend soin de ne jamais les négliger, en particulier parce les ASC sont une forme de redistribution de salaire différé devant retourner aux salariés », indique Jean-Yves Chaussin, secrétaire FO du comité central d’entreprise de la Société Des Nouveaux Hypermarchés (CCE-SDNH). Une entité de Carrefour qui regroupe une douzaine de magasins employant en moyenne chacun une centaine de salariés. Rappelons que le budget ASC n’est pas une subvention ou une dotation dépendant de la bonne volonté de l’employeur, mais une obligation légale susceptible d’apporter un plus aux salariés. Dans la dizaine de comités d’entreprise où le syndicat est majoritaire, FO-SDNH met un point d’honneur à tenir le clientélisme à distance, afin d’organiser un éventail d’activités cohérent, et si possible innovant, au service de toutes les catégories de salariés, assure le secrétaire du CCE. Ce qui exclut d’emblée d’utiliser les ASC comme un élément de la rémunération des salariés, c’est-à-dire s’en servir comme pis-aller à la stagnation du pouvoir d’achat entretenue par l’employeur. « Nous évitons ainsi de vider les revendications salariale de leur contenu », souligne Olivier Baire, secrétaire du CCE de DHL Express, (filiale de livraison et d’expédition de colis à l’international du groupe allemand Deutsche Post). D’où l’importance d’utiliser l’autre voie de l’action syndicale que sont les attributions économiques du CE.

Continuer la lecture

L’entretien d’évaluation : Un outil managérial à surveiller !

Outil quasiment incontournable en entreprise, l’entretien d’évaluation est devenu partie intégrante du management. Une prérogative patronale où l’opacité, l’arbitraire, voire la discrimination peuvent parfois s’installer. Dès lors si en application de son pouvoir de direction, l’employeur a le droit d’évaluer le travail de ses salariés, il ne peut agir comme bon lui semble. Plusieurs règles permettent de limiter les abus et sont importantes à connaître !

Continuer la lecture

Résultats des élections professionnelles (2ème tour)

Représentativité au Comité d’entreprise
– Diversité-Proximité (liste sans étiquette syndicale) : 6 sièges de titulaire, 5 sièges de suppléant
FO : 6 sièges de titulaire, 5 sièges de suppléant
– Solidaires : 2 sièges de titulaire, 2 sièges de suppléant
– CFDT : 2 sièges de titulaire, 2 sièges de suppléant
– CFTC : 1 sièges de titulaire, 2 sièges de suppléant
– CFE-CGC : Aucun siège
– WTF : Aucun siège

FO a obtenu en DP :
– 1 poste de titulaire et 1 poste de suppléant en région Grand-Ouest
– 2 sièges de titulaire en région Ile de France
– 4 postes de titulaire et 4 postes de suppléant en région Rhône-Alpes
– 1 poste de suppléant en région Sud-Est

Merci pour votre confiance.

Quand FO fédère, c’est vous qui en profitez !

Du 4 au 11 février 2015, vous êtes appelés à choisir vos représentants au CE pour les trois années à venir. Seuls des élus syndiqués disposent de moyens leur permettant de vous défendre équitablement et de faire respecter vos droits (formation, indemnisation des congés payés et des temps de trajets inhabituels, participation …).

Pensez-y au moment de voter !

Pour en savoir plus, téléchargez la dernière communication de FO intitulé Voter au 2ème tour (pdf, 2 pages, 277 Ko).