FO favorable à une réforme de l’obligation d’emploi des handicapés

Le gouvernement a lancé le 15 février 2018 une concertation visant à simplifier et remettre à plat la politique d’emploi des travailleurs handicapés. Les premières mesures législatives pourraient être prises dès le mois d’avril. FO veillera à empêcher toute perte de droits.

Les organisations syndicales et patronales ont entamé mi-février 2018 une concertation avec le gouvernement pour réformer la politique d’emploi des personnes handicapées. Le taux de chômage de ces dernières atteint 19%, soit le double de la moyenne nationale.

Depuis trente ans, les entreprises de plus de 20 salariés ont l’obligation d’employer 6% de personnes handicapées. A défaut, elles doivent verser une compensation aux fonds d’insertion professionnelle Agefiph (privé) ou Fiphfp (fonction publique). Mais il existe de nombreuses exemptions et dérogations. Et dans les faits, ce taux d’emploi n’est que de 3,8% dans le privé pour 5,5% dans le public.

FO favorable une négociation interprofessionnelle

Continuer la lecture

Revendications FO : Travailleurs handicapés (NAO)

Dans le cadre des NAO, FO a fait les revendications suivantes :

–        Accessibilité de tous locaux existants et à venir

[Direction] Les nouveaux locaux seront accessibles. Aucun travaux n’est prévu pour rendre accessible les locaux de Bordeaux, d’Echirolle et de Mandelieu.

FO est très étonné que les locaux de Bordeaux et de Mandelieu, acquis plutôt récemment, ne présentent pas l’accessibilité nécessaire prévue par la loi.

–        Tous les locaux présentant les conditions indispensables de déplacement (ascenseur, rampe, toilette …)

[Direction] Les nouveaux locaux auront les conditions indispensables de déplacement.

FO espère que la Direction respectera sa parole et la loi.

–        Campagne de recrutement, embauche de travailleurs

FO ne voit aucune action prévue sur ces thématiques.

–        Aménagement du travail (temps partiel, horaire individualisé, télétravail, poste de travail)

[Direction] L’aménagement est possible.

La direction ne prend malheureusement pas d’engagement.

–        6% des salariés travailleurs handicapés en 2017
Si le taux est inférieur à 2% à la fin de l’année, allocation d’un budget de 200 000 euros pour l’année suivante afin de recourir à des sociétés employant des travailleurs handicapés. Le choix des sociétés étant réalisé de façon paritaire.

Si le taux est inférieur à 4% à la fin de l’année, allocation d’un budget de 100 000 euros pour l’année suivante afin de recourir à des sociétés employant des travailleurs handicapés. Le choix des sociétés étant réalisé de façon paritaire.

[Direction] Refus.

Actuellement, la Direction paie une contribution de 300 à 400 000 euros à l’Agefiph. FO regrette que la Direction refuse de donner un budget pour décider paritairement de recours à des sociétés employant des travailleurs handicapés.11

[Négociations] Rentrée scolaire, handicap

Ce vendredi, une nouvelle réunion de négociations s’est tenue avec les OS (CFTC, FO et SI).

Concernant la journée de Solidarité, la Direction ne fera pas de nouvelles propositions et un PV de désaccord devrait être proposé.

Concernant la rentrée scolaire, FO demande que la Direction revienne sur sa décision de supprimer le dispositif « Rentrée scolaire ».

=> La Direction confirme sa décision.

Concernant la réduction des écarts entre les femmes et les hommes (enveloppe dédiée de 0,25% de la MS)

=> La Direction propose une enveloppe de 0,15 % de la MS pour la réduction des écarts.

Concernant la définition de critères objectifs et mesurables dans le cadre de l’entretien, la Direction indique que des critères sont présents dans le modèle et que les objectifs seront définis pour l’année N+1 au cours de l’entretien.

FO demande que les objectifs soient élaborés conjointement entre le salarié et le manager chargé de son entretien annuel. Pour cela, FO rappelle que les personnes qui font passer les entretiens doivent être formées.

Concernant le thème « handicap », les revendications FO sont :

–        Tous les locaux accessibles du groupe existants et à venir ;
–        Tous les locaux présentant les conditions indispensables de déplacement (ascenseur, rampe, toilette …) ;
–        Campagne de recrutement, embauche de travailleurs ;
–        Aménagement du travail (temps partiel, horaire individualisé, télétravail, poste de travail) ;
–        6% des salariés travailleurs handicapés en 2017
Si le taux est inférieur à 2% à la fin de l’année, allocation d’un budget de 200 000 euros pour l’année suivante afin de recourir à des sociétés employant des travailleurs handicapés. Le choix des sociétés étant réalisé de façon paritaire.
Si le taux est inférieur à 4% à la fin de l’année, allocation d’un budget de 100 000 euros pour l’année suivante afin de recourir à des sociétés employant des travailleurs handicapés. Le choix des sociétés étant réalisé de façon paritaire.

Pour FO, toutes les ESN font miroiter des missions à haute valeur ajoutée, technologiques … Il est plus que temps que la Direction accepte des avancées sociales pour ses salariés en signant des accords d’entreprises.

Handicap et entreprise

Les conclusions d’une étude Ipsos

Les entreprises sont de plus engagées dans une démarche d’intégration professionnelle des personnes en situation de handicap. Néanmoins, en 2012 dans le secteur privé, le taux d’emploi direct est de 3,1% au sein des entreprises de 20 salariés et plus assujetties à l’obligation d’emploi, c’est-à-dire bien loin de la proportion requise de 6% ! (étude téléchargeable en bas de l’article)
Une enquête réalisée par Ipsos pour le Club Handicap & Société.
Quel est le regard de l’entreprise sur l’embauche des personnes handicapées ? Quels sont les freins et les motivations à l’embauche des persoHandicapnnes handicapées ? Quelles actions et mesures qui faciliteraient l’intégration professionnelle de ces publics ? Avec le concours d’Ipsos, le Club Handicap & Société se dote d’un outil d’observation à vocation barométrique en vue d’alimenter sa réflexion sur l’intégration des personnes handicapées. En 2014, avec comme première thématique « Handicap et Entreprise », c’est l’angle de l’emploi des personnes handicapées qui a été retenu avec une enquête qualitative réalisée auprès d’experts du secteur (responsables associatifs, responsables de structures dédiées à l’emploi) ainsi qu’une enquête quantitative auprès de dirigeants et responsables d’entreprise. Continuer la lecture