ASTEK refuse d’appliquer l’accord Télétravail

Après de nombreuses réunions de négociations dont FO a été le principal acteur, un accord Télétravail a finalement été conclu au sein du groupe ASTEK.

Malheureusement, dès la mise en place, diverses dispositions de l’accord ne sont pas respectées par le management (processus, réponse …) ou par la direction des ressources humaines qui refuse d’indemniser les jours de télétravail tels que prévus.

Malgré ces situations inacceptables, FO continue d’oeuvrer pour que l’accord soit respecté intégralement … avec effet rétroactif. Si la Direction ne veut pas entendre raison, FO n’hésitera pas à aller en justice pour que les droits des salariés soient appliqués.

[FO Astek] Accord sur le télétravail signé

Après un an de discussions infructueuses avec la Direction, vos élus FO Astek ont proposé en septembre 2018 le texte intégral d’un accord (à partir des réponses des salariés au sondage que nous avons organisé en 2017 et des accords signés par les équipes FO dans d’autres entreprises du numérique) dont de nombreux éléments ont servi de base à la négociation.

Au cours de ces dernières semaines, FO Astek a proposé et obtenu (après d’âpres négociations) qu’une indemnité soit versée lorsque vous réalisez votre télétravail à domicile pour compenser les dépenses occasionnées comme l’électricité, le chauffage …

Pour aboutir à cet accord, FO Astek a pu compter lors des négociations sur les autres organisations syndicales représentatives et s’est même associé à certaines de leurs propositions dans l’intérêt des salariés.

Concertation nationale sur le télétravail

Le présent rapport est le fruit de la réflexion conjointe conduite par les partenaires sociaux entre janvier et mai 2017, conformément à la saisine de l’article 57 de la loi n°2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels.
Il traite essentiellement du télétravail à domicile et dans les tiers lieux.
Ces conclusions ont pour vocation de nourrir les réflexions futures tant du gouvernement, des partenaires sociaux au niveau national interprofessionnel, que des négociateurs de branche et d’entreprise sur le télétravail, le travail nomade ou mobile et le travail à distance.
Consulter le rapport intitulé « Conclusion sur la concertation sur le développement du télétravail et du travail à distance » (pdf, 57 pages, 572 Ko).

[FO Cadres] Dossier « Droit à la déconnexion » (Lettre n° 167)

https://i0.wp.com/www.fo-cadres.fr/content/uploads/2017/06/FO_Cadres_Lettre_167-couv-724x1024.png?resize=266%2C376&ssl=1Au sommaire de ce numéro :

– Interview de Jean-Claude Mailly, « je ne veux pas d’ordonnance sur les questions sociales ».

– Infographie : davantage de postes cadres pour les jeunes.

– Questions-Réponses : le télétravail.

– Big data & RH : comment faire face à la gouvernance par les grands nombres

… et plus encore !

 

Pour consultez, cliquez sur le lien : FO Cadres N°167 (pdf, 9 pages, 16 pages, 2 Mo)

 

[Dossier] Transformation numérique et vie au travail – Chapitre 4 : Le télétravail

LE TELETRAVAIL

Constat

Le télétravail a initialement buté contre la culture du contrôle par la présence physique au travail mais semble à présent prendre son essor, concernant 8% des salariés en 2006, il en représentait 16.7% en 2012.

Cette diffusion incite à une approche plus collective de la mise en place du télétravail dans l’entreprise. Parallèlement, il s’est diversifié et a pris des formes nouvelles faisant correspondre à la notion de travail à distance des réalités multiples. Son développement suscite d’une part une réelle appétence et une attente d’amélioration, d’autre part des risques avérés parfois non évités et des lacunes quant à son statut.

Continuer la lecture