Astek : La direction « remercie » les salariés qu’elle ne pourra faire prendre en charge par l’Etat

L’accord de branche du 16 octobre 2013 relatif à l’activité partielle des salariés interdit d’inclure dans la demande d’indemnisation de l’activité partielle les salariés dits en attente de mission, inter-contrat ou inter-chantier, qui dans les 12 mois qui précèdent la demande d’activité partielle ont été en attente de mission, inter-contrat ou inter-chantier plus de 30 jours ouvrés ininterrompus.

Pour ne pas devoir leur payer intégralement leur salaire, la direction « remercie » des dizaines de salariés qui sont en période d’essai … en raison du COVID 19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.