Consultants licenciés dès leur retour de mission chez Amadeus : de la petite entreprise à la grande industrie

Les syndicats CGT d’Amadeus, Cap Gemini, ATOS, AUSY et Sopra/Steria ainsi que les syndicats Solidaires et FO d’Astek alertent les consultants des sociétés de services informatiques.

Vous serez peut-être concerné demain par cette situation. Alors, réagissez maintenant.

RDV le 8 octobre à 10H place Masséna (Nice) dans le cadre de l’appel national à la grève interprofessionnelle.

RDV le 8 octobre à 12H30 au rond-point des Amandiers (en face des Triades à Sophia), prises de parole des syndicats et témoignages de consultants ex-Amadeus aujourd’hui licenciés.

La grève est un droit. Pour informer votre employeur que vous faites grève, envoyez lui un mail avant le 8 octobre à 8h.
Pour lire, l’appel à manifester des syndicats CGT, FO et Solidaires Informatiques, consulter la communication intersyndicale Appel SSII – Amadeus (pdf, 2 pages, 541 Ko).

Nice Matin modifie son article sur Astek Sud-Est suite à l’action du Groupe Astek

Le 23 septembre 2015, Nice Matin publie un article intitulé « Y a-t-il eu des licenciements abusifs au sein d’Astek à Valbonne ? »

Suite à l’intervention du Groupe Astek, l’article est modifié (http://www.nicematin.com/antibes/y-a-t-il-eu-des-licenciements-abusifs-au-sein-dastek-a-valbonne.2347019.html) avec suppression d’une partie du texte et l’ajout d’une déclaration du groupe Astek.

Pour voir l’article d’origine, cliquez sur Article Nice Matin 23 septembre 2015

Astek Sud-Ouest : Bousculer les idées reçues et proposer des solutions audacieuses

La chronique juridique de Pauline Le Bourgeois, avocate. Bousculer 
les idées reçues et proposer 
des solutions audacieuses, tels sont les maîtres mots 
du groupe Astek (entreprise sous-traitante en ingénierie informatique).

Pour en savoir plus, lire l’article « Salarié ou autoentrepreneur ? » concernant les agissements de la société Astek Sud-Ouest.

Lien : http://www.humanite.fr/salarie-ou-autoentrepreneur-584325

La presse épingle le groupe Astek et Astek Sud-Est

L’Humanité publie des articles sur le groupe Astek, Astek Sud-Est

  • 15 Septembre 2015 – « Comment Astek a jeté 200 de ses informaticiens à la corbeille »

Lien : http://www.humanite.fr/revelations-comment-astek-jete-200-de-ses-informaticiens-la-corbeille-583837

  • 15 Septembre 2015 – « Astek Les actionnaires octroient une prime au licencieur »

Lien : http://www.humanite.fr/astek-les-actionnaires-octroient-une-prime-au-licencieur-583818

  • 16 Septembre 2015 – « Astek : des révélations qui ont fait l’effet d’une déflagration »

Lien : http://www.humanite.fr/astek-des-revelations-qui-ont-fait-leffet-dune-deflagration-584126

Politis publie un article sur Astek Sud-Est

  • 15 Septembre 2015 – « Virés sur un mode industriel »

Lien : http://www.politis.fr/Vires-sur-un-mode-industriel,32360.html

Mediapart relaie l’article publié par L’Humanité

Lien : http://blogs.mediapart.fr/blog/arlequin56/150915/revelations-comment-astek-jete-200-de-ses-informaticiens-la-corbeille

Channelnews publie un article sur le groupe Astek

  • 18 Septembre 2015 – « Astek victime d’une fuite de documents à charge sur des licenciements présumés abusifs »

Lien : http://www.channelnews.fr/astek-victime-dune-fuite-de-documents-a-charge-sur-des-licenciements-presumes-abusifs-55968

Silicon.fr publie un article sur le groupe Astek

  • 21 Septembre 2015 – « Astek : une fuite de documents agite la SSII »

Lien : http://www.silicon.fr/ssii-astek-fuite-documents-licenciements-droit-travail-127042.html

Revendications FO : Travailleurs handicapés (NAO)

Dans le cadre des NAO, FO a fait les revendications suivantes :

–        Accessibilité de tous locaux existants et à venir

[Direction] Les nouveaux locaux seront accessibles. Aucun travaux n’est prévu pour rendre accessible les locaux de Bordeaux, d’Echirolle et de Mandelieu.

FO est très étonné que les locaux de Bordeaux et de Mandelieu, acquis plutôt récemment, ne présentent pas l’accessibilité nécessaire prévue par la loi.

–        Tous les locaux présentant les conditions indispensables de déplacement (ascenseur, rampe, toilette …)

[Direction] Les nouveaux locaux auront les conditions indispensables de déplacement.

FO espère que la Direction respectera sa parole et la loi.

–        Campagne de recrutement, embauche de travailleurs

FO ne voit aucune action prévue sur ces thématiques.

–        Aménagement du travail (temps partiel, horaire individualisé, télétravail, poste de travail)

[Direction] L’aménagement est possible.

La direction ne prend malheureusement pas d’engagement.

–        6% des salariés travailleurs handicapés en 2017
Si le taux est inférieur à 2% à la fin de l’année, allocation d’un budget de 200 000 euros pour l’année suivante afin de recourir à des sociétés employant des travailleurs handicapés. Le choix des sociétés étant réalisé de façon paritaire.

Si le taux est inférieur à 4% à la fin de l’année, allocation d’un budget de 100 000 euros pour l’année suivante afin de recourir à des sociétés employant des travailleurs handicapés. Le choix des sociétés étant réalisé de façon paritaire.

[Direction] Refus.

Actuellement, la Direction paie une contribution de 300 à 400 000 euros à l’Agefiph. FO regrette que la Direction refuse de donner un budget pour décider paritairement de recours à des sociétés employant des travailleurs handicapés.11

Les maux de la sous-traitance informatique

La recherche de flexibilité et la volonté des entreprises de concentrer leurs ressources sur leur cœur de métier les conduisent de plus en plus à déléguer certaines de leurs activités à des sous-traitants.

Le secteur de l’informatique est particulièrement concerné par ce phénomène. Les entreprises de services du numériques (ESN), anciennement société de service en ingénierie informatique (SSII), sont des sociétés au service des entreprises pour les accompagner, contre rémunération, dans la mise en place, l’évolution et la maintenance de leur système informatique. Lorsque le « service » fournit par l’ESN s’effectue dans les locaux des entreprises pour une longue durée par les mêmes salariés, la prestation s’apparente à du prêt de main d’œuvre.

Pour en savoir un peu plus, téléchargez le communiqué de la section FO Astek intitulé Les maux de la sous-traitance informatique (pdf, 6 pages, 253 Ko).