Le comité social et économique (CSE)

L’ordonnance du 22 septembre 2017, relative à la nouvelle organisation du dialogue social et économique dans l’entreprise et favorisant l’exercice et la valorisation des responsabilités syndicale a réorganisée, dans sa globalité, les dispositions relatives aux instances représentatives du personnel (IRP).

CSE

Ainsi, les questions relatives à la santé et la sécurité au travail, qui relevaient auparavant du périmètre des CHSCT, sont désormais prises en compte, en fonction de l’organisation mise en place dans l’entreprise, soit par le Comité social et économique (CSE), soit par une Commission santé sécurité et conditions de travail, soit par les représentants de proximité.

La mise en place de ces nouvelles instances s’est faite progressivement, pour aboutir à une mise en place généralisée au 1er  janvier 2020 dans toutes les entreprises d’au moins 11 salariés

Lien : Ce qu’il faut retenir

[Astek] FO fait le constat de nombreuses anomalies et de dangers dans les nouveaux locaux d’Antibes

L’entreprise a décidé de déménager fin 2021 ses locaux de Sophia-Antipolis à Antibes.

FO a effectué une visite surprise des locaux et a constaté de nombreuses situations problématiques dont :

  • Du mobilier entreposé (bureaux, luminaires) devant la porte de l’entreprise
  • L’absence d’une place pour le salarié PMR
  • L’absence de plan d’évacuation
  • L’absence d’indication de la zone de rassemblement
  • Une installation électrique non sécurisée au niveau du ballon d’eau chaude ET câble électrique de la multi-prises écrasée (cafétéria)
  • Une installation électrique non sécurisée au niveau au niveau des machines à café (cafétéria)
  • La porte de sortie/évacuation obstruée par du mobilier (cafétéria)
  • Le sol de la cafétéria recouvert de moquette
  • Des fauteuils en tissu dans la cafétéria
  • Des pots de plantes directement sur la moquette
  • Un salarié de la DSI isolé (non visible par d’autres personnes)
  • L’accès à différents extincteurs obstrué par du mobilier
  • Plusieurs tableaux électriques non sécurisés (non fermés)
  • Des câblages informatique et électrique dans le passage ou au sol dans les pieds
  • Un toilette PMR non équipé et encombré
  • Des bureaux individuels encombrés
  • Des bureaux individuels sécurisés sans paroi vitré de visibilité
  • De nombreux matériels et mobiliers stockées dans les espaces de travail
  • Des postes de travail de la zone dédiée au client Amadeus à proximité de la porte d’entrée et des toilettes

FO a remonté cela à la direction et attend une réaction rapide pour un aménagement garantissant la sécurité et de bonnes conditions de travail.