Astek refuse d’ouvrir une négociation spécifique sur le pouvoir d’achat

Après l’échec des négociations sur les salaires et le partage de la valeur ajoutée début 2022, FO a demandé à négocier un accord d’entreprise sur le pouvoir d’achat (ex : prime sur la partage de la valeur pour faire profiter tous les salariés de la « réussite » de l’entreprise, augmentation de la prise en charge des abonnements de transports en commun à 75 %, rachat de jours du compte épargne temps, augmentation des indemnités repas et kilométriques dont le montant est bloquée depuis une dizaine d’année …) pour compenser l’impact de l’inflation sur les salariés et les faire profiter des « bons » résultats de l’entreprise.

La réponse de la direction du groupe Astek a été cinglante : « Non ». Cette même direction renvoyant les éventuelles discussions à la négociation sur les salaires … 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.