Ce que déclare une personne sur LinkedIn peut se retourner contre elle

La Cour de cassation a déjà estimé que les informations publiées sur un profil LinkedIn peuvent être utilisées comme élément de preuve.

Le 9 novembre 2022, la Chambre commerciale de la Cour de cassation a retenu qu’une personne qui se dit compétente sur son profil LinkedIn ne peut plus prétendre le contraire dans la vie active.

Source : Cour de cassation – Ch. commerciale – 9 Nov 2022 – R 20-18.264

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.