Le droit de grève : Comment ça marche ?

Qui peut faire grève ?

Tous les salariés du secteur privé peuvent se mettre en grève, qu’ils soient syndiqués ou non. C’est un droit fondamental prévu par la Constitution.

Faut-il déposer un préavis ?

Dans le secteur privé, la loi n’impose aucun préavis.

Si je fais grève, est-ce que je dois avertir mon employeur ?

Il n’existe aucun délai de prévenance de l’employeur. En théorie, le salarié peut se déclarer gréviste le matin même ou une fois de retour au travail à l’issue de la mobilisation.

Quelle est la démarche à suivre ?

La démarche à suivre est d’avertir la(le) manager et la(le) RH par mail en indiquant par exemple :

« Suite au mouvement de grève nationale, je vous informe que le <date> à partir de <heure>, je serais en grève.« 

Vous pouvez être en grève toute la journée, comme juste quelques heures, à vous de définir la durée. Pendant la durée de la grève, votre salaire n’est pas maintenu.

A votre retour au travail, envoyé un mail au manager et au RH en indiquant par exemple :

« Je suis revenu à mon travail à <heure>.« 

Est-ce que je peux être sanctionné pour avoir fait grève ?

Aucun travailleur ne peut subir de sanction ou de discrimination pour avoir fait grève dans les conditions légales.

La retenue sur la rémunération doit être proportionnelle à la durée de l’arrêt de travail. Toute retenue supérieure est interdite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.